Ron Carter et Richard Galliano

Entre « Panamnhattan » et « An Evening With », 27 ans séparent les deux albums et pourtant nous retrouvons toujours la même fougue, le même amour dans les yeux, sous les doigts des deux virtuoses. La nouvelle salle de spectacle de Mougins, Scène 55, nous proposa une soirée exceptionnelle en invitant un duo de rêve composé de l’accordéoniste niçois, Richard Galliano et du plus élégant des jazzmen, le contrebassiste Ron Carter. Le public a répondu présent, et cela fait plaisir car après l’immense succès de Didier Lockwood à l’Opéra de Nice, le jazz montre que des grandes salles peuvent être remplies en dehors des festivals d’été. Souvent nous entendons que le jazz périclite, le concert de samedi montra une nouvelle fois le contraire, surtout lorsqu’au programme l’accordéon est l’une des têtes d’affiche. 1 heure 30 de féérie pour les oreilles, de voyage dans le temps, cela fait du bien. Mon souhait sera simplement de bon sens : « revivre rapidement de tels moments ».

Retrouvez le programme de ce théâtre sur le site www.scene55.fr