Piers Faccini, espace Léonard de Vinci à Mandelieu-la Napoule

 

Soirée pop au programme, ou plutôt une soirée où des influences musicales diverses allant du folklore des pouilles au blues fusionnèrent pour donner un concert somptueux. Le dernier album de Piers Faccini, « I Dreamed An Island » servit de fil conducteur à la soirée, un délicieux voyage en méditerranée, sur une île rêvée par le musicien. Accompagné par deux fabuleux musiciens (Malik Ziad / gumbri et mandole et Simone Prattico / batterie), baigné dans une lumière d’une réelle douceur, comment ne pas avoir vécu un vrai moment de félicité. Je pense que nous pouvons et devrions tous chanter chaque jour « Bring Down The Wall » pour donner plus de couleurs à notre existence. Si vous ne connaissez pas ce musicien anglais, d’origine italienne et vivant en France, écoutez-le rapidement et ce sera, bien entendu, mon souhait pour ce concert : « soyez curieux, car parfois des découvertes somptueuses ne demandent qu’à s’offrir à vous. »