Ouverture du festival UNOJAZZ à Sanremo

604_9643 mini

Alors que la saison des festivals estivaux  semble bien terminée sur les Alpes Maritimes, juste de l’autre côté de la frontière, San Remo a ouvert le sien de la plus belle des manières avec un concert gratuit offert aux habitants et à l’affiche le Iroko Jazz Quintet rejoint par un fabuleux guitariste, Luigi Tessarollo et le Jazz Ambassadors Big band qui avait invité de son côté Luigi  Di Nunzio, talentueux et jeune saxophoniste italien. Je savais que les italiens avaient inventé la « commedia dell’arte » et nous en avons eu une nouvelle preuve en passant une excellente soirée tant sur le plan musical que de l’ambiance dans le public. Le truculent  saxophoniste et chef d’orchestre, Leo Lagorio, fut magistral avec son big band (22 sur scène) avec des compositions originales (dont « Coffee Break) ou des reprises. Une extraordinaire mise en bouche pour nous préparer aux cinq soirées qui arrivent, dont celle de ce soir avec Benny Golson. Si faire quelques kilomètres ne vous dérange pas, la Dolce Vita sait vous proposer des moments de grâce et cela fait du bien.