Humour du Jour

LE POUVOIR AUX MEDIOCRES
Ce matin, au réveil je suis tombé (cela m’a fait très mal) sur un site de critiques photos. une personne avait posté un photo de concert et demandait un renseignement technique. la faune des médiocres, après certainement qu’un chef ait parlé, lui est tombé dessus en apportant des commentaires sans rapport avec la question et surtout hors sujet. J’ai une certaine expertise de la photo de concert (avec d’énormes progrès à faire), mais en lisant les remarques je me suis interrogé : « mais qui sont-ils pour écrire cela ? ». Au pire, l’attaqué passera du côté des médiocres, peut-être arrêtera-t-il la photo de concert, au mieux il quittera le groupe. j’ai eu et j’ai la chance d’avoir rencontré et de rencontrer des seigneurs de la photo, jamais ils n’utiliseraient de telles affirmations. Les médiocres, eux, osent car ils ne savent pas qu’ils sont médiocres. J’aime regarder comment des photographes travaillent, j’aime regarder de belles photos, pour le plaisir et pour comprendre comment elles ont pu être faites, j’aime me dire que demain de belles photos m’attendent si je cherche, si je travaille. il y a deux ans, un Blogger m’avait interviewé et j’avais dit que ma photo idéale sera une photo aimée par tous mais avec un artiste que personne ne connaîtrait. le chemin sera long car aujourd’hui, on confond la beauté de la photo avec l’amour pour l’artiste. certaines personnes, après avoir vu la photo d’un contrebassiste (on ne voit que ses mains) m’ont dit « dommage que ce ne soit pas Avishaï Cohen ? ». J’avoue ne pas comprendre une fois de plus. Internet a libéré la parole, mais ferme les oreilles, personne n’écoute plus l’autre, tout le monde sait car il l’a lu. Le médiocre parle, au lieu de se taire, et surtout il hurle aujourd’hui, rejoint par d’autres qui ne veulent pas être en reste. Je vois autour de moi de très belles idées qui ont été cannibalisées peu à peu par la médiocrité, les médiocres se tapent sur le ventre. Retrouvons un peu de retenue, réfléchissons un peu avant de parler et boutons les médiocres hors du temple si c’est encore possible.