Aimée Allen au Kosma

D’habitude pour une soirée jazz où ne parle que des artistes mais là, pour une fois, j’ai envie de parler du lieu. Le Kosma, depuis  la rentrée de septembre programme avec le concours de Pepita Musiques et Cultures tous les jeudis soirs un after jazz à partir de 19h30. Dans un cadre très cosy, dans une ambiance chaleureuse, ce lieu mérite d’être découvert, et au vu de la fréquentation hier soir, il le devient soirée après soirée. Hier sur la scène, nous avions deux musiciens reconnus, Linus Olsson (guitare) et Marc Peillon (contrebasse) pour jouer et accompagner la belle chanteuse Aimée Allen, américaine mais qui parle un français remarquable, pour deux heures des plus agréables avec des reprises de classiques et des chansons personnelles. Difficile de rêver d’un plus beau début de soirée. A deux pas de la place Masséna, amoureux de jazz, un nouveau lieu à pérenniser. Pour janvier, la programmation alléchante comprend Eric Sempé, Nina Papa, Jo Badou et Laurent Rossi Trio. Cerise sur le gâteau, un guitariste est à l’affiche de la deuxième partie (23 heures) les jours prochains, le musicien qui avait enflammé le concert de Finley Quaye au Forum Nice Nord, suite à une rencontre improbable le matin même : Djim Tak.